Vous savez avoir trop dépensé pour vos vacances estivales, n’est-ce pas ?

13 Août 2013
OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Nous voilà déjà à quelques semaines d’une nouvelle rentrée scolaire. Les premiers relevés de cartes de crédit de vos plus récentes vacances estivales devraient se pointer le bout du nez très prochainement. Vous savez avoir trop dépensé, n’est-ce pas?

D’après l’organisme Consumer Reports, le fait de magasiner avec des cartes de crédit durant une période de vacances entraîne le détenteur de ces petits bouts de plastique à dépenser davantage dans une proportion de 16 %. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle certaines personnes achèvent de payer leurs vacances de l’année passée… alors qu’elles débutent celles de l’année en cours ! 

Le coût d’intérêt d’une carte de crédit est une dépense sournoise, surtout pour ceux et celles qui possèdent plusieurs cartes bien remplies ! C’est facile de perdre le compte des intérêts payés lorsque vous assumez des charges d’intérêts différentes sur autant de cartes émises par des institutions variées.

Exemple: plus de 1000 $ qui s’envolent en fumée !
Un solde moyen de 3000 $ qui perdure mois après mois à un taux d’intérêt de 19,99 % coûte rien de moins que 600 $ annuellement, fardeau auquel s’ajoute des intérêts de 440 $ à payer par année sur cette deuxième carte de crédit à 21,99 % dont le solde de 2000 $ persiste depuis l’année passée.

Et si on déclarait la fin des vacances estivales à crédit ? Après tout, vous êtes désormais reposés et fermement décidés à mettre de l’ordre dans vos finances personnelles. C’est le moment idéal pour dresser un plan solide et sortir de cette délicate situation d’endettement.

1) Envisager un transfert de solde
Si vous n’êtes pas en mesure de payer la totalité de votre carte de crédit en 2 ou 3 mois, mieux vaut dénicher une carte promotionnelle qui vous offrira un transfert de solde à 0 % d’intérêts par exemple, pour un certain nombre de mois. Durant cette période, chacun des paiements que vous effectuerez sera directement affecté au solde dû, au lieu d’être grugé partiellement par des intérêts élevés. Il s’agit d’une solution envisageable pour ceux et celles qui possèdent un bon crédit. Cette méthode doit cependant être utilisée prudemment. N’oubliez pas: vous souhaitez éliminer votre endettement, et non pas succomber à l’espace supplémentaire de crédit que vous venez d’obtenir.

2) Recourir à des services professionnels
Si vous détenez un solde à payer de plus de 10 000 $ sur vos cartes de crédit, et que vous
désespérez de ne jamais pouvoir le rembourser, mieux vaut obtenir des conseils professionnels avant qu’il ne soit trop tard. En cours de route, et sous réserve d’un bon dossier de crédit, une consolidation de dettes peut être envisagée. Le fait d’obtenir d’une institution financière un prêt ou une marge de crédit à meilleur taux permet d’accélérer le paiement complet de différentes obligations financières à taux élevés et de limiter ainsi la multiplication des remboursements à gauche et à droite. Personne ne souhaite arriver au dépôt volontaire, à la proposition du consommateur ou pire, à la faillite. Une sérieuse prise de conscience conjuguée à des actions rapides peuvent souvent permettre d’éviter d’y perdre votre chemise. Dans un autre ordre d’idées, un conseiller financier peut procéder à l’analyse de vos besoins et vous aider à établir vos priorités financières.

3) Favoriser l’épargne au détriment de la carte de crédit
Évitez de retomber dans le piège de l’endettement. Vos prochaines vacances estivales n’arrivent que dans un an. Vous avez donc le temps de vous y préparer financièrement. Promettez-vous de ne pas défrayer votre prochain voyage par le biais de votre carte de crédit. Optez pour l’épargne, dès maintenant! Autrement dit, évaluez les coûts de vos prochaines vacances estivales et divisez ce montant en mensualités égales. Commencez à déposer dans un compte bancaire à haut rendement cette dite mensualité, et l’année prochaine, vous pourrez vous prélasser sur le sable chaud de votre destination préférée en sachant qu’à votre retour à la maison, aucune mauvaise surprise financière ne vous sera livrée à votre boîte postale !

L’épargne en prévision de vos prochaines vacances !
Coût estimé de vos prochaines vacances familiales: 4500 $
Nombre de mois qui vous séparent de ce moment: 12 mois
Mensualité à déposer dans un compte bancaire à haut rendement (1,2%): 375 $
Solde approximatif disponible au compte bancaire dans 12 mois: 4529 $




Source de l’image: Imagebase
DOMINIQUE LAMY
Suivez-moi sur Twitter: @domlamy

 

.

Publié dans Blogue, Chronique financière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.