Six conseils pour sensibiliser les enfants à l’aspect monétaire

18 Juil 2012

L’argent ne pousse pas dans les arbres. Les adultes le savent, pourtant. Quels sont les meilleurs moyens de sensibiliser les enfants à l’aspect monétaire dès leur plus jeune âge?

1) Octroyer un peu «d’argent de poche»
Le fait de permettre à son enfant en âge de calculer de recevoir une allocation hebdomadaire de quelques dollars lui permet de comprendre le sens du mot «acheter» et d’apprendre à faire des choix. Libre à lui de dépenser la somme reçue comme il le désire. L’enfant comprendra avec le temps qu’il lui est impossible de tout acheter. Que des choix sont nécessaires et parfois déchirants.

Certains parents souhaitent inviter leur marmaille à gagner leur dû, en leur confiant des petites tâches ménagères, des responsabilités adaptées à leur âge ou tout simplement par le biais d’un système de renforcement positif qui met l’accent sur les comportements souhaités et encouragés. Bien évidemment, et au fur et à mesure de l’évolution de l’enfant, la somme donnée et les responsabilités confiées augmentent. Les versements hebdomadaires peuvent ensuite se transformer en un seul versement mensuel pour lui enseigner à gérer efficacement ses avoirs sur une période de temps plus significative.

2) Prévoir l’ouverture d’un compte de banque
La première étape avant l’ouverture d’un compte bancaire est de remplir progressivement la fameuse tirelire de l’enfant. Ce dernier peut y déposer les surplus de son allocation financière hebdomadaire durant plusieurs mois pour ensuite s’en servir pour effectuer son premier dépôt à la banque. La capacité d’épargner doit se construire au fil du temps; l’enfant doit comprendre que l’épargne lui permettra de faire de meilleurs choix ultérieurement. Les comportements financiers qu’il adopte en jeune âge pourraient fort bien le suivre à l’âge adulte.

3) Parler d’argent, une nécessité et non un tabou
Il n’y a aucune gêne à parler d’argent au quotidien avec votre enfant. Le paiement d’une facture, l’envoi d’un chèque par la poste, l’achat par débit à l’épicerie, la réception d’un relevé de carte de crédit sont des exemples de situations qui permettent au parent d’expliquer à sa progéniture la relation de cause à effet entre l’achat d’un bien et la diminution de l’argent disponible, qui s’obtient par le biais de la rémunération associée à un travail. En fait, et dès qu’un enfant comprend l’importance des chiffres, le parent devrait attirer son attention sur les prix de vente des produits consommés par la famille, en lui faisant comparer les bienfaits d’une boîte de biscuits au supermarché par rapport aux prix exigé pour une autre marque, par exemple.

4) Démolir le mythe du guichet automatique
L’enfant doit comprendre qu’un retrait au guichet est une opération d’exception et qu’elle entraîne la diminution de l’argent disponible au compte de banque du parent. Sans explication, votre petit bonhomme pourrait penser que l’argent tombe du ciel et qu’une visite au guichet bancaire se déroule selon le même principe qu’un buffet à volonté offert à son restaurant préféré.

5) S’assurer de la participation financière de l’enfant à l’occasion
S’il désire obtenir un produit à valeur ajoutée à celui que vous êtes disposés à payer, exigez qu’il débourse de sa poche pour combler la différence. Pour lui faire comprendre les limites qu’impose votre budget, offrez-lui une petite session en votre compagnie devant l’ordinateur et votre logiciel Budget Express. Parcourez les principales catégories de votre budget et montrez-lui l’impact d’une dépense déraisonnable sur celui-ci.

6) Faire comprendre que l’argent ne fait pas le bonheur
À la base, l’enfant et ses parents doivent se rappeler que l’argent ne fait pas nécessairement le bonheur. Un bon plan financier offre la possibilité de prendre certaines décisions et de s’offrir davantage de liberté. L’argent, cependant, est avant tout un gage de sécurité pour la famille, et non une fin en soi.

Le parent doit d’ailleurs donner l’exemple d’une saine gestion financière et ne très peu compter sur le système scolaire pour éduquer ses enfants à l’aspect monétaire de son éducation. Le parent doit notamment s’assurer de mettre en garde ses enfants-étudiants face aux pièges du crédit à la consommation.




DOMINIQUE LAMY
Suivez-moi sur Twitter : @domlamy

 

Publié dans Blogue, Chronique financière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.