Parce que je le vaux bien!

7 Sep 2012


En avion, les consignes sont claires : en cas d’urgence, mettez-vous le masque à oxygène avant d’aider les autres à se le mettre.  Même avant vos enfants!  Car ce geste d’égoïsme est purement altruiste : il en sauvera plus d’un.

Si vous n’êtes pas en bonne santé financière, comment pensez-vous aider les autres?  Si vous ne vous êtes pas gâté plus jeune, serez-vous trop aigri plus vieux?

Je remarque que plusieurs clients qui ont plus de 50 ans sont rongés par la culpabilité ou le remord : culpabilité envers leurs enfants, culpabilité de se gâter, remord envers leurs épargnes de retraite…  Nombre d’investisseurs plus jeunes oublient que la retraite, malgré qu’il faut la préparer, n’est pas une fin en soi.

Vous travaillez ou avez travaillé toute votre vie pour vous nourrir, pour vous loger et pour vous occuper de vos enfants.  Ne valez-vous pas la peine de vous payer en premier?

1- Se payer en premier : Le premier poste à combler dans votre budget devrait être vous!  Pour pouvoir donner un coup de mains financier à ceux que vous aimez, vous devez en avoir vous-même.  Gérez vos dépenses avec ce qu’il reste.  Gérez vos dépenses.

2- Se payer sans y penser : La course de la « saison » REÉR est passée.  Pourquoi ne pas prendre le temps de mettre en place un programme d’achat REÉR mensuel?  Après 2 ou 3 mois, vous ne sentirez plus cette sortie d’argent.  Tout ce qu’il reste dans votre compte est à vous et pour vous!

3- Parents vs enfants : Vous aimez vos enfants?  Selon moi, lorsque vous serez à votre retraite, ils préfèreront vous avoir en vie, en santé et heureux plutôt que malade, aigri et pauvre.  Arrêtez de planifier en fonction de vos enfants.  Si le bien-être de vos enfants vous tient à cœur, voyez le point 8 ci-dessous.

4- Plaisir aujourd’hui vs plaisir demain : Amusez-vous!   Plus jeune, j’ai demandé à un ami ses conseils sur la gestion de mon bonus (avant que je devienne conseiller), il m’a répondu « Mets en de côté et gâte-toi avec le reste ».  Je n’arrête de le répéter à qui veut bien l’entendre.

5- Un bon vin en vaut 2 moins bons : Au lieu d’acheter beau, moins bon et pas cher à plusieurs reprises, aussi bien s’acheter un peu mieux mais moins souvent.  Vous en aurez plus pour votre argent, aurez plus de plaisir et serez plus heureux.  Dans le cas d’un bon vin, payez 15$ et dégustez-le plutôt que d’acheter deux piquettes à 9,75$.

6- Un budget: Faites votre budget.  Qui dit budget dit LIBERTÉ!  Fini le questionnement constant « Puis-je me le payer? ».  Un budget vous permet de savoir où va votre argent.  Une fois bien définie, vous pourrez passer au point suivant.  Dominique Lamy vous en parlera plus longuement dans un de ses billets à venir.

7- Enveloppe d’argent : Sachant combien vous avez besoin à chaque mois, mettez un montant de votre budget dans une enveloppe.  Ce sera votre argent à dépenser sans justification – votre petite caisse si vous voulez!  En utilisant et vous limitant à cet argent, ça vous évitera un sentiment de culpabilité par rapport à vos finances.

8- Assurance-vie = dépense ? Votre sens du devoir envers vos enfants est trop fort?  Vous voulez absolument leur laisser quelque chose?  Achetez-vous une assurance-vie pour leur créer un patrimoine.  Il vous en demandera beaucoup moins de payer quelques centaines de dollars pour une assurance vie de 500 000$ que de l’épargner pour eux!  À votre décès, avec le capital-décès, vos enfants pourront payer les impôts sur vos REÉR, votre chalet, vos autres actifs imposables…bref, se payer ce qu’ils voudront.

9- Finalement, à 3 % de croissance, n’oubliez pas que votre résidence peut devenir tout un héritage pour vos enfants.  C’est une façon de se déculpabiliser par rapport à eux.  Et d’utiliser votre argent pour vous.

Le but de la retraite est de se prendre du bon temps.  De profiter de ce que peux vous offrir la vie et vos rêves.  Sachez que vous avez le droit et devriez penser à vous avant de penser aux autres.  Il devient ainsi plus facile d’être « là » pour donner un coup de mains.

Êtes-vous d’accord avec l’importance de se payer en premier?

Article originalement publié sur le site « Chevalier Meunier et Associés Inc. » et reproduit avec autorisation

Suivez-moi sur Twitter: @philippeventura




 

Publié dans Blogue, Chronique financière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.