Les 10 pièges de notre budget de vacances

6 Sep 2017

Pieds-dans-le-sable_3

Le retour à l’école nous rappelle que l’été tire à sa fin et que les vacances pour plusieurs sont terminées. La réception de notre compte de carte de crédit nous rappelle que les vacances peuvent être un piège dans nos finances personnelles si elles ne sont pas bien préparées financièrement. Voici quelques pièges à éviter pour des vacances bien préparées.

 

 

1 – Pas de budget de vacances

Le plus gros problème est très souvent de ne pas avoir de budget pour nos vacances. Il est facile de faire un budget pour les dépenses connues, hypothèque, épicerie, assurances, etc., mais souvent les vacances ne sont pas planifiées au moment de faire son budget et on oublie de mettre un montant de côté pour celle-ci. Un petit truc, mettre le montant dépensé l’année précédente.

 

2 – Un budget trop mince

D’une année à l’autre, on aime avoir des vacances de plus en plus palpitantes. Si vous êtes comme moi, vous pouvez décider d’ajouter une journée de plus ou même une semaine de plus à notre voyage au chalet, à la plage ou chez des amis. Au point #1, le truc était de faire un budget en fonction de nos dépenses de l’année dernière, au point #2, j’ajouterais d’augmenter ce budget de 5-10% par année.

 

3 – Un budget imprécis

Lorsque l’on met un montant total de budget pour nos vacances sans préciser ou cet argent est destiné, il est possible de se tromper de plusieurs centaines de dollars lorsqu’il sera le temps de faire vos comptes. Il est conseillé de diviser son budget en fonction des grandes catégories de dépense : transport (avion, auto, train, etc.), séjour (hôtel, condo, chalet, etc.), touriste (souvenirs), consommation (restaurant, épicerie), diverse (Visite d’un musée, un zoo, un parc d’attractions, etc.)

 

4 – Conversion

Lorsque l’on voyage à l’extérieur du pays, il est très important de connaître les taux de change. Voyager au Canada vs un voyage aux États-Unis ne coûte pas le même prix même si on effectue exactement la même activité. L’utilisation de votre carte de crédit peut aussi vous emmener quelques surprises de conversion, car très souvent ceux-ci se garde un % supplémentaire sur le taux de conversion, de 2à 3% de plus que le taux en vigueur, c’est énorme lorsque la plupart de nos dépenses sont effectuées par carte de crédit (voir point #8). Pour les détenteurs d’un téléphone sur Android, vous pouvez télécharger cet application (gratuite) qui calcule de multiples taux à la fois : currency converter

 

5 – Vacances multiples

Lorsque l’on pense aux vacances, notre premier réflexe est de penser à nos vacances d’été, cependant plusieurs gens aiment partir plusieurs fois par année en vacances, pendant les fêtes, la semaine de relâche ou tout simplement en février lorsque l’on en peut plus de l’hiver. Il est important pour ceux qui sont destinés à effectuer plusieurs sorties de vacances dans l’année de budgéter l’ensemble de ceux-ci.

 

6 – Les dépenses pour les enfants

Si vous avez des enfants et que vous voyagez avec eux, il est important de prévoir un peu d’argent de poche pour eux dans votre budget. C’est plus difficile de refuser des achats aux enfants lorsque l’on est en vacances. Prévoir un petit montant pour eux leur permet d’être plus autonomes et en même temps d’être plus conscient de leurs dépenses.




 

7 – Les prix toujours changeants des transports

Particulièrement pour ceux qui prennent l’avion pour les vacances. Les prix varient énormément d’une période de l’année à une autre. Pour le même voyage, un avion pendant les fêtes peut vous coûter des centaines de dollars de plus qu’un voyage en avril. De plus si vous voyagez en voiture, le prix de l’essence varie énormément.

 

8 – Voyager à crédit

Ce point est un incontournable, car malheureusement trop souvent on utilise le crédit pour voyager. Voyager à crédit ne veut pas nécessairement dire l’utilisation de sa carte de crédit, mais plutôt de faire un voyage sans en avoir les moyens. Souvent l’utilisation de notre carte de crédit nous permet de faire ce voyage à crédit, mais lorsque le temps du remboursement arrive, un mois plus tard, le paiement minimum seulement est effectué et la roue des problèmes de crédit commence à tourner.

 

9 – Frais oubliés

Lorsque nous pensons à nos dépenses à budgéter, souvent on oublie des items qui ne sont pas toujours évidents à considérer, mais qui peuvent venir nous jouer des tours lors de la conciliation de nos dépenses. Par exemple, si vous roulez aux États-Unis, penser aux péages des routes. En avion, les frais supplémentaires pour les bagages, les taxes aéroportuaires, en croisière, les frais d’excursion non compris, etc.

10- Assurances

C’est lorsque l’on en a besoin que l’on pense à cette dépense, mieux vaut prévenir que guérir. D’ailleurs, voici deux articles du journal des Affaires sur ce sujet : http://www.lesaffaires.com/blogues/daniel-germain/cette-negligence-en-voyage-pourrait-vous-ruiner/596300

http://www.lesaffaires.com/blogues/daniel-germain/et-telephone-assurance-le-doigt-qui-a-failli-gacher-mes-vacances/596248

Réjean Campeau
Budget Express




 

Publié dans Blogue

Les commentaires sont fermés.