Le web pour équilibrer son budget!

15 Juin 2012

Parce que c’est bien beau de se lancer dans l’aventure de faire son budget, mais encore faut-il estimer les dépenses prévues de façon réaliste. Pourriez-vous restreindre les montants alloués à certains postes budgétaires sans nécessairement vous priver des petits plaisirs de la vie? Budget Express vous présente aujourd’hui des trucs et astuces pour économiser davantage grâce à l’utilisation de l’internet, alors que plusieurs tendances émergent du web pour vous permettre économies et valeur ajoutée lors de vos sessions de magasinage en ligne.

1) Fiez-vous aux réseaux sociaux! : L’aspect social a toujours existé dans le commerce en ligne, notamment avec les évaluations personnelles des abonnés de sites tels qu’Amazon et Ebay. Les consommateurs échangent désormais en permanence sur leurs préférences, frustrations et expériences de magasinage par l’entremise des réseaux sociaux. C’est bien connu que la majorité des individus font confiance à des recommandations de leur entourage pour l’achat de produits. C’est exactement ce que vous devriez faire. Questionnez vos amis(es) Facebook, demandez des références, soyez à la recherche d’expériences significatives d’autrui. Bref, pour une expérience d’achat agréable, et dans l’objectif de respecter le budget établi, magasinez en vous basant sur l’évaluation fournie par vos diverses communautés virtuelles. Optez pour le «magasinage social »!

2) Profitez des aubaines du jour : Groupon, Tuango, LivingSocial et compagnie sont des sites spécialisés d’achats de groupe (team buying) qui proposent l’achat de produits ou de services à des rabais de plus de 50%. Vous pourriez, par exemple, débourser 20$ pour pouvoir dépenser 40$ dans ce restaurant branché du centre-ville. Vous pourriez débourser 39$ pour un soin du corps qui en vaut 89$.
L’idéal pour se gâter un peu à moindre prix et pour offrir des cadeaux originaux qui respectent le budget dédié à cette fin. Attention, cependant! Vous pourriez avoir de la difficulté à trouver une proposition qui correspond à vos besoins, et la majorité des offres sont soumises à plusieurs conditions.

3) Utilisez des outils pour comparer les prix de vente : Le magasineur personnel de Postes Canada, par exemple, se veut un assistant intéressant pour vous épauler dans le magasinage en ligne. Il vous permet d’obtenir les meilleurs prix disponibles, les promotions les plus alléchantes sur une panoplie d’items, tout en vous indiquant les coûts supplémentaires à prévoir pour procéder à l’achat du produit convoité (frais de douane, de port et de manutention). Shopbot.ca, Meilleurprix.ca, Infoprix.ca et Pricegrabber.com sont d’autres exemples de comparateurs de prix efficaces qui peuvent vous permettre d’éviter un faux pas à votre budget.

4) Procurez-vous un compte de banque à haut rendement : Le web propose également quelques moyens de faire fructifier davantage votre argent. Les banques virtuelles, telles qu’ING Direct, par exemple, offre des comptes bancaires avantageux pour y déposer votre épargne. Elles n’ont pas de succursales et peuvent ainsi vous faire profiter de l’argent ainsi économisé pour vous verser des intérêts plus élevés sur vos épargnes et vos placements et de vous faire payez moins d’intérêts sur l’argent emprunté. Les opérations financières s’effectuent donc par téléphone, par Internet ou par l’entremise d’un appareil mobile. Pour fins de comparaison, le compte d’épargne-placement d’ING Direct porte 1,35% d’intérêts annuellement, sans frais de service ni de solde minimum à respecter. Plusieurs grandes banques canadiennes n’offrent qu’un taux de 1,20%, sujet à un minimum déposé de 500$.

Le web d’aujourd’hui facilite grandement la recherche de produits et services à rabais en augmentant votre pouvoir en tant que consommateur en vous facilitant l’accès à l’information. C’est en prenant de meilleures décisions d’achat qu’un budget s’avère le plus souvent respecté.

En terminant, rappelons qu’un budget personnel peut facilement se réaliser en 20 minutes, une fois toutes les informations nécessaires à sa complétion colligées. Cet investissement de temps est un «désagrément» plutôt mince comparativement aux sept bonnes raisons de réaliser son budget personnel.




DOMINIQUE LAMY
Suivez-moi sur Twitter : @domlamy

 

Publié dans Blogue, Chronique financière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.