Êtes-vous prêt à travailler jusqu’à 70 ans?

16 Jan 2014
schwerer Weg

Près d’un travailleur canadien sur cinq (17 %), comparativement à 12 % des travailleurs dans le monde, prévoit ne pas être en mesure de se retirer complètement du marché du travail, selon l’enquête « La vie après le travail » menée par HSBC sur l’avenir de la retraite. L’institution financière propose donc quatre mesures pour aider les épargnants à mieux se préparer dès maintenant vers une retraite plus confortable.

Parmi les 15 pays sondés, le Canada est l’un de ceux qui comptent le plus grand nombre de
travailleurs qui envisagent leur retraite de cette façon, juste derrière le Royaume-Uni (19 %) et les États-Unis (18 %). 

Deux Canadiens à la retraite sur cinq (40 %) avouent ne pas s’être préparés de façon adéquate ou ne pas s’être préparés du tout pour s’assurer une retraite confortable, et 14 % d’entre eux déclarent qu’ils devront vraisemblablement retourner sur le marché du travail pour combler le manque à gagner.

Les résultats de l’enquête dévoilent également un portrait plutôt sombre des personnes retraitées qui vivent seules. En effet, près du quart des personnes qui sont séparées ou divorcées (24 %) croient qu’elles ne prendront jamais leur retraite (comparativement à 20 % dans le monde).

Toutefois, plusieurs semi-retraités au Canada évoquent des motivations positives pour
demeurer sur le marché du travail. Par exemple, près de la moitié (47 %) des répondants ont indiqué qu’ils veulent demeurer actifs sur le plan physique et mental, alors que 41 % ont tout simplement affirmé aimer leur travail. Pour 35 % des participants, une transition en douceur vers la retraite semble même être la bienvenue.

« Les travailleurs d’aujourd’hui doivent se préparer à la retraite le plus tôt possible pour
s’assurer un avenir moins incertain. Au quotidien, toutes les raisons sont bonnes pour mettre la priorité sur les dépenses à court terme et négliger la planification à long terme, mais plus on commence à économiser tôt, moins il sera nécessaire de se tourner vers le travail à la retraite », souligne Betty Miao, vice-présidente à la direction, services bancaires de détail et gestion de patrimoine, Banque HSBC Canada.

Les mesures suggérées:

1) Ne prenez pas votre retraite trop hâtivement
Certaines personnes à la retraite sont d’avis qu’elles ont peut-être été trop pressées de quitter un emploi rémunéré. Près des deux tiers (64 %) des répondants qui ont pris une semi-retraite croient qu’ils auraient dû continuer à travailler à temps plein plus longtemps.

2) Ne comptez pas sur une seule source de revenus pour la retraite
Les retraités actuels ont, en moyenne, trois sources de revenus différentes. En répartissant ainsi leurs sources de revenus et le risque qui y est associé, « ils font preuve de sagesse », selon HSBC.

3) Planifiez votre retraite en pensant à votre famille
La famille continuera à prendre une place importante dans la planification de la retraite et
pourrait même peser de plus en plus lourd dans la balance pour la prochaine génération. Si de nombreuses personnes (40 %) rêvent de voyager régulièrement durant leur retraite, près de la moitié (49 %) des travailleurs actuels s’attendent à avoir une responsabilité financière envers leurs enfants adultes ou leurs parents âgés une fois à la retraite.

4) Soyez réaliste à propos de vos dépenses à la retraite
Plusieurs travailleurs croient que leurs besoins financiers diminueront à la retraite. En fait, 52 % des répondants à l’échelle mondiale n’ont vu aucune réduction de leurs dépenses, et 17 % d’entre eux ont même vu celles-ci augmenter. De plus, l’espérance de vie ne cesse d’augmenter, nécessitant alors l’accumulation d’un capital financier plus important qu’autrefois.




SOURCE: Banque HSBC Canada
IMAGE: PhotoXpress
DOMINIQUE LAMY
Suivez-moi sur Twitter: @domlamy

Publié dans Blogue, Chronique financière

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.