5 idées pour utiliser efficacement votre remboursement d’impôt

16 Avr 2014

Images main remplis de sous

Mise à jour: 2016-04-27

Comment vous enrichir avec votre remboursement d’impôt.

Trop souvent, et en raison de l’enthousiasme que procure la réception d’une belle petite somme d’argent en guise de remboursement d’impôt, vous vous tournez inéluctablement vers votre «plan A» habituel: magasiner!

Bien qu’une telle activité soit satisfaisante sur le moment, elle n’en demeure pas moins éphémère et sans impact positif sur votre enrichissement à long terme. Et si, pour cette année seulement, vous décidiez d’opter pour le «plan B»? 

Ce dernier pourrait comporter l’une ou plusieurs des idées suivantes:

1) Acquittez vos factures en suspens et le solde de vos cartes de crédit: Si vous avez des factures à payer, vous devriez penser à acquitter celles-ci dès votre remboursement d’impôt obtenu. De la même manière, un solde récurrent sur votre carte de crédit devrait être payé en entier dès que possible, pour évidemment éviter les taux absurdes exigés par les compagnies émettrices de ces produits. En payant cette dette rapidement, vous économiserez le paiement d’intérêts pour les mois à venir et vous retrouverez sans doute le sommeil léger qui caractérisait vos nuits avant l’explosion du solde de votre précieuse carte de plastique. Bien utile en tant qu’outil de paiement, la carte de crédit n’est bénéfique au consommateur que si le solde entier est acquitté mensuellement.

2) Bâtissez votre fonds d’urgence: Il s’avère tellement pratique d’avoir un fonds d’urgence constitué d’un minimum de trois mois de salaire.  En fait, et au-delà d’une perte d’emploi, l’utilité d’un tel fonds d’urgence est de subvenir aux imprévus sans avoir à recourir au crédit. Votre laveuse vient de rendre l’âme? Les réparations sur votre «minoune» se veulent désormais plus fréquentes et plus importantes? Une visite médicale au privé s’impose? Vous serez heureux de pouvoir compter sur une petite cagnotte d’urgence. Tous ces pépins qui «agrémentent» votre quotidien seront ainsi payés rubis sur l’ongle, sans le stress ni la frustration de devoir faire exploser – de nouveau – le solde de votre carte de crédit.

3) Investissez dans l’avenir de vos enfants: Vous pourriez également investir une première somme dans le Régime enregistré d’épargne-études (REEE) de votre progéniture. Diverses subventions vous seront accordées pour ce dépôt, maximisant d’autant le rendement potentiel obtenu d’un tel véhicule financier. D’une pierre deux coups, les sommes à débourser de votre poche dans 10 ans pour aider fiston dans son éventuelle carrière seront moindres, puisque le REEE pourra servir de financement principal à cette fin. De façon complémentaire, ou en alternant d’une année à l’autre, vous pourriez également ajouter une cotisation à votre Régime enregistré d’épargne-retraite (REER) ou faire fructifier des sommes à l’abri de l’impôt par l’entremise du Compte d’épargne libre d’impôt (CELI).

4) Faites un versement anticipé sur votre prêt hypothécaire: Si votre hypothèque vous offre la possibilité de faire un remboursement anticipé sans devoir assumer de pénalité financière reliée à celui-ci, vous pourriez envisager de verser un montant additionnel dans l’objectif de limiter les intérêts à payer sur votre solde hypothécaire et de terminer le remboursement de votre prêt plus rapidement. En fait, un seul paiement anticipé pourrait vous épargner des milliers de dollars en frais d’intérêt. Par exemple, et d’après le calculateur offert sur le site de Mon hypothèque.ca, une économie de 7700$ en intérêts serait réalisée en versant un paiement forfaitaire unique de 5000$ sur une hypothèque de 200 000$ à 4% d’intérêts, pour une période d’amortissement de 25 années.

5) Prenez soin de vous: Parce que c’est bien beau de vouloir être responsable, raisonnable et économe, mais la vie ne se résume pas à comptabiliser le moindre dollar qui pourrait être épargné. Profitez de ce remboursement d’impôt pour consacrer un certain pourcentage de celui-ci à votre bien-être personnel. Pourquoi ne pas vous offrir un massage thérapeutique? Un souper d’amoureux au restaurant si convoité? Ce spectacle qui vous ferait tellement rire? Et si vous optiez pour quelques journées de congé supplémentaires, à vos frais, dans une optique de conciliation travail-famille?

***

À chacun ses choix et ses priorités. L’important, c’est de maximiser le remboursement d’impôt obtenu pour se libérer de certaines contraintes financières ou à l’inverse, pour s’accorder plus de latitude dans les mois à venir.  Il est d’une importance capitale de colmater les brèches de votre situation financière. Le fait de s’offrir 10% des sommes obtenues à des fins discrétionnaires s’avère assurément la cerise sur le sundae, et le meilleur moyen de joindre l’utile à l’agréable.




DOMINIQUE LAMY

Suivez-moi sur Twitter: @domlamy

Mise à jour: 2016-04-27

Comment vous enrichir avec votre remboursement d’impôt.

Publié dans Chronique financière

2 réponses à 5 idées pour utiliser efficacement votre remboursement d’impôt

  1. avatar Manon dit :

    Article très intéressant avec de bonne idée.

    Par contre, il y a des bout d’article en anglais et ça devient incompréhensible.

    « Ce dernier pourrait street price for prednisone – buy prednisone no prescription get prednisone buy prednisone online in australia from top trusted + licensed pharmacies. comporter l’une ou plusieurs des idées suivantes: – See more at: http://www.budget-express.com/5-idees-pour-utiliser-efficacement-votre-remboursement-impot-2/#sthash.lt2UMeTS.dpuf »

    Continué de nous partagez vos conseils, c’est appréciés.

    Merci!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.